Côte d’Ivoire : La BOAD a injecté 22,422 millions de dollars dans l’économie Ivoirienne

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d’Ivoire : La BOAD a injecté 22,422 millions de dollars dans l’économie Ivoirienne

Le volume de financement de la Banque ouest africaine de développement (Boad) dans l’espace Uemoa s’élève à 11 milliards de dollars.La Côte d’Ivoire a pu bénéficier de 20% de ces financement, soit près de 22,422 millions de dollars, selon le président de la Boad, Serge Ekué qui intervenait au cours d’une rencontre d’échange, ce mardi 14 décembre, entre son institution et les secteur privé ivoirien dans l’optique de mieux connaître ce secteur privé ivoirien et améliorer l’offre de financement.

Pour Serge Ekué, l'économie ivoirienne reste l’une des plus dynamiques dans la sous région et la mission de la Boad rencontre l’adhésion de la vision de la Côte d'Ivoire, dans la promotion du développement équilibré. Il affirme que ces 10 dernières années les engagements envers la Côte d’Ivoire ont cru à plus de 250% et 3/4  de ces engagements ont été contractés durant cette période. Ce qui traduit, dit-il, le boom de l’économie ivoirienne. Concernant le secteur privé, sur le portefeuille de 22,422 millions de dollars 45% leur ont été alloués.

Mais, le directeur exécutif de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), Stéphane Aka Anghui, prenant la parole au nom de son président, a dessiné le tableau des entreprises ivoiriennes sans oublier de relever l’épineux problème d’accès au financement à cause souvent des risques. A ce niveau le conseiller spécial du président de la Boad, Ibrahima Diouf, lui, parle plutôt  de structuration. Dans le cadre d’une relation renforcée avec les entreprises ivoiriennes, son institution veut trouver des ressources à long terme à des coûts bas pour le secteur privé.Qui a exprimé plusieurs besoins lors de cette rencontre.

Le président de la Boad souligne : « l’objectif de la Boad est de transformer notre parole en financement…les opportunités sont réelles» . Il entend donner sa touche particulière à l’institution en investissant dans les prochaines années près de 5,519 milliards de dollars dont une partie importante sera accordée au secteur privé.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article