Le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA) réalise son premier investissement dans Liquid Intelligent Technologies

Publié le par Rédaction

Le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA) réalise son premier investissement dans Liquid Intelligent Technologies

 La Banque africaine d'Import-Export (Afreximbank) a annoncé un participation minoritaire du Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA) dans Liquid Intelligent Technologies (Liquid), un groupe panafricain de technologie des télécommunications. Il s'agit du premier investissement réalisé par le FEDA, une filiale d'Afreximbank privilégiant l'impact sur le développement, et qui fournit des financements en fonds propres et quasi-fonds propres à des entreprises développant le commerce et l'exportation de biens et services à valeur ajoutée en Afrique.

Cet investissement offre au FEDA la possibilité de devenir une partie prenante du paysage africain de l'infrastructure technologique en pleine expansion et dans lequel Liquid est un acteur de premier plan. Avec un réseau de fibre optique s'étendant actuellement sur plus de 100.000 km en Afrique subsaharienne, l'une des régions du monde où la croissance du marché des données est la plus rapide, Liquid dispose d'un accès direct à l'infrastructure internationale de câbles sous-marins ainsi que d'investissements importants dans des centres de données sur le continent. Liquid est le seul opérateur en Afrique subsaharienne à disposer d'un réseau de fibres optiques couvrant plusieurs pays avec une telle étendue géographique.

L'infrastructure de Liquid facilite donc la connectivité intra- et extra-africaine, réduisant ainsi le coût des communications et du commerce, conformément au mandat du FEDA et d'Afreximbank.

«Le fait que le FEDA investisse dans Liquid Intelligent Technologies est un événement marquant, car il s'agit du premier investissement du fonds. Cette opération est une démonstration de la capacité du FEDA à tirer parti du réseau de la Banque africaine d’Import-Export et à investir dans des opportunités qui favoriseront la transformation structurelle du commerce sur le continent. Liquid fournit un appui en technologie numérique essentielle qui qui permet une meilleure connectivité et facilite le commerce de l'Afrique avec le reste du monde. Cet investissement ouvrira la voie à d'autres investissements du FEDA et marque le début du processus d'établissement d'un bilan institutionnel d'investissements réussis et d'impact sur le développement du continent », s’est réjoui le Professeur Benedict Oramah, Président d'Afreximbank.

La mission du FEDA est de fournir des capitaux propres en mettant l'accent sur l'impact sur le développement dans divers secteurs en Afrique qui sont essentiels pour stimuler le commerce intra-africain et le développement des exportations à valeur ajoutée, tout en offrant un rendement financier aux investisseurs.

Commenter cet article