Commerce intra-africain : La côte d’Ivoire a le taux  le plus élevé, estime Alassane Ouattara

Publié le par Kamagaté Issouf

Commerce intra-africain : La côte d’Ivoire a le taux  le plus élevé, estime Alassane Ouattara

Le Président de la République de Côte d’Ivoire, a déclaré, en marge du sommet extraordinaire de l’Union africaine, à Niamey (Niger) que la  Côte d’ivoire commerce à un taux de plus de 20% avec les autres  pays africains.

Ce sommet de Niamey qui marque la mise en vigueur de la Zone de libre-échange continental africain (Zlecaf), a réuni les Chefs d’Etat africain et les institutions régionales et sous régionales, qui jouent un rôle important dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.
 

Pour le Président ivoirien,  la Zlecaf est une bonne opportunité et son pays est déjà en phase avec cet accord. Donc, sa mise en œuvre va intensifier les relations commerciales entre les différents pays et accroitre la rentabilité des entreprises.

Selon le rapport 2019 sur le commerce en Afrique, le commerce intra-africain est passé à 16% en 2018 contre 5% en 1980. Il reste faible par rapport au commerce intrarégional en Europe et en Asie. La production de l’Afrique a toutefois augmenté de 3,4% entre 2017 et 2018 malgré le ralentissement de la croissance mondiale au cours de cette période.

Le rapport met aussi l’accent sur la résilience des économies africaines face à la  guerre commerciale et aux tarifs douaniers croissants entre les États-Unis, la Chine et d’autre pays. « La résilience reflète la diversification des partenaires commerciaux de l’Afrique dans le contexte du commerce Sud-Sud et aussi  de la croissance des investissements fixes et de la consommation publique et privée » note le rapport.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article