Africa 50 : Plus de 871 millions USD mobilisés, en trois ans, pour combler le déficit d’infrastructures en Afrique

Publié le par Kamagaté Issouf

Africa 50 : Plus de 871 millions USD mobilisés, en trois ans, pour combler le déficit d’infrastructures en Afrique

Africa 50, l’institution de financement des infrastructures en Afrique,  est entrain réussir progressivement son pari de réduire au maximum le gap infrastructurel sur le continent. Pour un objectif initial de  108 milliards dollars, il a mobilisé, en trois ans d’opération,  Plus de 871 millions de dollars auprès de ses actionnaires, comprenant la Banque africaine de développement (Bad), 28 pays africains et 2 banques centrales, a annoncé les administrateurs, lors de l’Assemblée générale des actionnaires à Kigali (Rwanda).

Ainsi, Africa50 est devenu un acteur déterminant pour attirer des investissements dans les infrastructures sur une base commerciale en Afrique, en vue de combler le déficit de financement des infrastructures.  

Africa50 a effectué des investissements majeurs dans plusieurs pays parmi ses actionnaires. L'on peut citer l’Egypte (centrale photovoltaïque de 400 mégawatts à Benban), le Nigéria (centrale photovoltaïque de 100 mégawatts dans l’état de Jigawa), le Sénégal (centrale thermale à cycle combiné de 120 mégawatts à Malicounda), le Cameroun (centrale hydroélectrique de 420 mégawatts à Nachtigal), ainsi que la participation dans la transaction de titrisation synthétique Room2Run en partenariat avec le groupe d’investissement Mariner et la Banque africaine de développement.

Lors de la cérémonie d’ouverture officielle de l’Assemblée générale, M. Ebobissé, directeur général d’Africa50 a insisté sur le besoin de l’Afrique de se munir d’infrastructures modernes pour son développement économique. « Africa50 jouera son rôle en développant et finançant les projets, en tirant partie du soutien des institutions de financement du développement et du secteur privé, tout en travaillant avec nos états actionnaires pour accélérer leur mise en œuvre »,a-t-il souligné.

 

Commenter cet article